帯華やについて(obihanaya)

shichigosann

Les filles mettent la première fois toutes seules le “Obi” (ceinture traditionnelle pour le Kimono), lors de la “Fête des enfants” à leurs 7 ans. C’est une cérémonie où elles deviennent un personnage dans la Société.  

Elles sont félicitées d’avoir bien grandi jusqu’à l’âge de 7ans, aimées par leur famille et leur entourage qui leur souhaitent à cette occasion bonheur et longévité dans le futur.  

“Pour un jour où elle sera maman et s’occupera de ses enfants avec amour et affection”.

Nous sommes partis d’un tel esprit pour la conception de nos ornements muraux de bouquet de fleurs faits à partir d’Obis antiques. 

     

 

 

 

35899583_1034975530012452_91658794586016
7363acfd6a3a291984446f50a064496b_s.jpg
55eeed96b2077a177af9a5c441b784ad_s (1).j

shichigosann

s4474.jpg

 

Shichigosan

 

« La cérémonie pour dénouer le Obi »

Le Obi que les filles nouent pour la première fois seules à l’âge de 7 ans.

C’est une cérémonie pour les reconnaître comme des jeunes filles qui commencent à s’insérer dans la société et fêter leur croissance en bonne santé jusqu’à 7 ans, avec l’amour de leur famille et des gens de leur quartier, en espérant leurs futurs plein de bonheur et une longue vie.

De nos jours, pour habiller les enfants en Kimono lors de la fête des enfants, des ceintures toutes prêtes à porter sont souvent utilisées parce qu’elles sont simples d’usage pour les habiller. 

 

 

Par contre, les ceintures antiques de cérémonie sont plus luxueuses et précieuses. Nous souhaiterions préserver ces objets traditionnels et en assurer la transmission.

 

 

Nous fabriquons artisanalement avec soin des Kanzashi (ornement traditionnel porté dans les cheveux) ou Mizuhiki (cordelette décorative) avec des fleurs faites à partir de ceintures antiques en profitant de leur esthétique.

Le Tsumami est un des arts et métiers traditionnels japonais et une technique utilisée comme le Kanzashi* pour les Maiko**. Des produits originaux accompagnés de fleurs en crêpe faites à la main sont à la vente. Une seule œuvre est capable de changer le salon en un espace beau et raffiné.

 

  • Le Kanzashi est une épingle à cheveux ornementée.

** La Maiko est une apprentie geisha dont l’emploi est principalement de chanter et danser devant les clients pour créer une ambiance agréable lors de dîners.

 

Shichigosan

 

« La cérémonie pour dénouer le Obi »

Le Obi que les filles nouent pour la première fois seules à l’âge de 7 ans.

C’est une cérémonie pour les reconnaître comme des jeunes filles qui commencent à s’insérer dans la société et fêter leur croissance en bonne santé jusqu’à 7 ans, avec l’amour de leur famille et des gens de leur quartier, en espérant leurs futurs plein de bonheur et une longue vie.

De nos jours, pour habiller les enfants en Kimono lors de la fête des enfants, des ceintures toutes prêtes à porter sont souvent utilisées parce qu’elles sont simples d’usage pour les habiller. 

 

 

Par contre, les ceintures antiques de cérémonie sont plus luxueuses et précieuses. Nous souhaiterions préserver ces objets traditionnels et en assurer la transmission.

 

 

Nous fabriquons artisanalement avec soin des Kanzashi (ornement traditionnel porté dans les cheveux) ou Mizuhiki (cordelette décorative) avec des fleurs faites à partir de ceintures antiques en profitant de leur esthétique.

Le Tsumami est un des arts et métiers traditionnels japonais et une technique utilisée comme le Kanzashi* pour les Maiko**. Des produits originaux accompagnés de fleurs en crêpe faites à la main sont à la vente. Une seule œuvre est capable de changer le salon en un espace beau et raffiné.

 

  • Le Kanzashi est une épingle à cheveux ornementée.

** La Maiko est une apprentie geisha dont l’emploi est principalement de chanter et danser devant les clients pour créer une ambiance agréable lors de dîners.

 

Shichigosan

 

« La cérémonie pour dénouer le Obi »

Le Obi que les filles nouent pour la première fois seules à l’âge de 7 ans.

C’est une cérémonie pour les reconnaître comme des jeunes filles qui commencent à s’insérer dans la société et fêter leur croissance en bonne santé jusqu’à 7 ans, avec l’amour de leur famille et des gens de leur quartier, en espérant leurs futurs plein de bonheur et une longue vie.

De nos jours, pour habiller les enfants en Kimono lors de la fête des enfants, des ceintures toutes prêtes à porter sont souvent utilisées parce qu’elles sont simples d’usage pour les habiller. 

 

 

Par contre, les ceintures antiques de cérémonie sont plus luxueuses et précieuses. Nous souhaiterions préserver ces objets traditionnels et en assurer la transmission.

 

 

Nous fabriquons artisanalement avec soin des Kanzashi (ornement traditionnel porté dans les cheveux) ou Mizuhiki (cordelette décorative) avec des fleurs faites à partir de ceintures antiques en profitant de leur esthétique.

Le Tsumami est un des arts et métiers traditionnels japonais et une technique utilisée comme le Kanzashi* pour les Maiko**. Des produits originaux accompagnés de fleurs en crêpe faites à la main sont à la vente. Une seule œuvre est capable de changer le salon en un espace beau et raffiné.

 

  • Le Kanzashi est une épingle à cheveux ornementée.

** La Maiko est une apprentie geisha dont l’emploi est principalement de chanter et danser devant les clients pour créer une ambiance agréable lors de dîners.

Logo marque

Le camélia d’hiver, patient et discret, à la fois déterminant et beau.

  

La langue des fleurs de camélia rouge est la gentillesse délicate, la fierté et la féminité.

  

La langue des fleurs de camélia blanc est la beauté parfaite, le charme impeccable et l’attirance suprême.

   

762e221c21825792abdc0f34579521e7_s.jpg
扇.png

C’est un désign basé sur le “Ohinasama” (poupées traditionnelles japonaises pour la fête des filles) pour souhaiter prospérité jusqu’au mariage.

ロゴ.jpg